Vous êtes ici

A Montady, la route s’éclaire à l’approche d’une voiture

Date: 
11/10/2019
Ce Jeudi 10 octobre 2019, Kléber MESQUIDA, Président du Conseil départemental de l’Hérault a inauguré la nouvelle traversée de Montady. Sur les 1,2 km de la RD11, cette route du futur permet de réduire de plus de 50% la consommation électrique.

A Montady le Département de l’Hérault a choisi d’expérimenter un nouvel aménagement, alliant :

  • Un revêtement aux performances photométriques qui optimise la luminosité de la route tout en diminuant l’éblouissement, grâce à un mélange de granulats spéciaux et de morceaux miroirs de brisés intégrés dans l’enrobé. Ces revêtements sont également des enrobés phoniques permettant de réduire les nuisances sonores dues à la circulation.
  • Et des luminaires LED dotés de détecteurs automatiques de mouvement adaptant l’éclairage de chaque candélabre aux besoins des usagers.

Proposé par le groupement Eiffage Route Méditerranée, Sogetralec, Eiffage Energie, ce procédé baptisé « luciole » apporte un double bénéfice : sécuriser la route en réduisant la pollution lumineuse, et faire baisser de plus de 50% la facture d’éclairage public de la commune.

« Avec ce chantier le Département continue à innover en choisissant un équipement qui concilie sécurisation routière et environnement durable » déclare Kléber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault.

Un protocole de suivi des performances du procédé sera mis en place sur une période de 36 mois. Si ce chantier expérimental s’avère concluant, la technique pourrait être déployée sur d’autres routes départementales.

Coût de l’opération : 1,6 M€ HT

Département : 1 098 250 € HT

Ville de Montady : 556 543 € HT

Zoom sur l’aménagement de la traversée de Montady

L’agglomération de Montady est traversée par la RD11, axe principal reliant Béziers à Carcassonne. Cette voie de liaison supporte un trafic moyen journalier de 8400 véhicules/jour avec 9% de poids lourds. Elle est aussi un itinéraire majeur pour les convois exceptionnels.

Ce fort trafic a généré des dégradations importantes de la chaussée qui présentait des risques pour les usagers. Le Département de l’Hérault, en partenariat avec la commune, a décidé de procéder à l’aménagement et la mise en sécurité de la traversée.

En complément de l’expérimentation du procédé « Luciole », de nombreux travaux donc ont été réalisés sur les 1,2 km de la RD11 :

Recalibrage de la chaussée à 6 m de largeur.

Aménagement des carrefours.

Réalisation de chicanes.

Création de trottoirs aux normes PMR.



Démarrés en mars 2018 et réalisés sous circulation (hors poids lourds), les travaux ont duré 17 mois avec une interruption de chantier pendant la période estivale et les fêtes de fin d’année. Les aménagements paysagers sont prévus en fin d’année.