Vous êtes ici

La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA)

Lycée Agricole de Gignac - Association Grandir et Vieillir Ensemble (GEVE)

La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA) de l'Hérault a été mise en place par la Loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015. Abondée par la Caisse nationale de la solidarité pour l’autonomie (CNSA), et présidée par Kleber Mesquida, elle a pour objectif de développer une politique de prévention innovante, à destination des personnes âgées de 60 ans et plus, vivant à domicile, et de leurs aidants.

Chaque année, la CFPPA soutient financièrement les actions collectives de prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées, et de leurs aidants dans l'Hérault.

Si vous souhaitez financer des actions collectives pour l'année 2020merci de bien vouloir télécharger et remplir en ligne le dossier de demande financement 2020 ci-joint, ainsi que le cahier des charges s'y référant.

Si vous souhaitez financer des actions collectives, d’un montant inférieur ou égal à 4000€, ponctuelles, et non récurrentes, merci de bien vouloir télécharger et remplir le dossier de demande de financement ci-joint 

Si vous souhaitez financer des actions collectives, qui se dérouleront du 1er janvier au 31 décembre 2019, et dont le budget total est inférieur ou égal à 8000€, merci de bien vouloir télécharger et remplir le dossier de demande de financement 2019, spécial numérique, ci-joint. La thématique de cet appel à projets 2019 est "Le numérique à domicile".

Si vous souhaitez financer des actions de prévention destinées aux résidents en EHPAD, merci de bien vouloir télécharger et remplir le dossier de demande de financement 2019 - spécial EHPAD, ci-joint.

Consignes : Pour tous ces appels à projets, il vous faudra les télécharger, les remplir, et les renvoyer en 2 exemplaires : 

- 1 exemplaire au format électronique (.pdf ou .doc) à l’adresse de messagerie suivante cfppa34@herault.fr 

- 1 exemplaire par courrier adressé à Conseil départemental de l’Hérault CFPPA Hérault - 59 avenue de Fès BP7370 34086 Montpellier

Pour toute(s) information(s), veuillez contacter par mail le secrétariat général de la CFPPA de l’Hérault (cfppa34@herault.fr) ou par téléphone au 04 67 67 60 92.

La CFPPA mise sur la santé, le lien social, l’habitat, le cadre de vie et l’accompagnement des aidants


La prévention en matière de santé reste la thématique prédominante sur la quasi-totalité des territoires, parce qu’elle est la condition indispensable d’un vieillissement réussi. Elle vise deux types de prévention : l’ensemble des actes visant à diminuer l'incidence d'une maladie dans une population et donc à réduire, autant possible, les risques d'apparition de nouveaux cas ; les actes destinés à agir au tout début de l'apparition du trouble ou de la pathologie afin de s'opposer à son évolution ou encore pour faire disparaître les facteurs de risque. Des ateliers sur la prévention des chutes, les activités physiques adaptées (ex: gym aidants; gym douce), et la mémoire (ex: ateliers créatifs, ateliers de lecture) réunissent de nombreux seniors.

Pour toute question technique, vous pouvez vous adresser au secrétariat général de la CFPPA : 04 67 67 60 92 / cfppa34@herault.fr

Santé, lien social, habitat, cadre de vie et accompagnement des aidants : découvrez la liste des actions collectives soutenues par la CFPPA en 2019.

REPORTAGES SUR LES ACTIONS SOUTENUES PAR LA CFPPA

« En 2019, 75 actions collectives ont été financées par la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA) de l'Hérault . Parmi les actions soutenues, on trouve des ateliers d’initiation numérique, des cours de tango, de l’hortithérapie et même des émissions de radio! Un programme riche et varié, qui permet aux seniors de se maintenir en forme et de tisser du lien. ».  Patricia Weber, Vice-présidente déléguée aux solidarités à la personne

Martine Révise son Code

A Saint-Gély-du-Fesc, comme dans d’autres communes de l’Hérault, le groupe La Poste organise des ateliers sécurité routière pour les seniors, financés par le Département de l’Hérault. Une mise à jour appréciée par les participants, qui reprennent doucement confiance en eux.

Voici une belle initiative organisée par La Poste, via sa filiale Bemobi, et financée entièrement par la Conférence des financeurs du Département : une demi-journée de formation entièrement gratuite, proposée aux personnes âgées de 60 ans et plus, pour se réapproprier le code de la route, et tester ses réflexes.

Martine est une jeune retraitée de 66 ans. Très active, elle conduit régulièrement ses petits-enfants à droite et à gauche. « J’aime beaucoup conduire, mais je prends de moins en moins l’autoroute, il y a trop de camions, cela me fait peurIl y a aussi le problème des ronds-points, de la circulation en ville… ». Venue sur invitation du "club", elle écoute avec intérêt le cours de Jean-Marc Zunino sur l’évolution de la règlementation, les nouveaux panneaux et ceux qu’elle avait oubliés… Avant de faire passer les stagiaires sur un simulateur, le formateur les prévient : « Contrairement à ce que l’on peut penser, il y a bien plus de tués en ville que sur autoroute. Ralentissez, et regardez bien autour de vous ! Plus vous conduirez, plus vous serez à l’aise ».

Entraide et Solidarité au Lycée Agricole de Gignac

L’association  Grandir et Vieillir Ensemble (GEVE) intervient depuis trois ans au Lycée Agricole de Gignac. Main dans la main, jeunes et seniors bénévoles recyclent des fauteuils roulants usagers, pour les offrir à ceux qui en ont besoin.

Il fait un froid glacial dans le grand hangar du lycée, mais les élèves du CAP Services aux Personnes et Vente en Espace Rural (SAPVER) s’activent pour se réchauffer. Marion, Ambre et Hingridy, souhaiteraient toutes les trois travailler auprès de personnes dépendantes ou en perte d’autonomie. Elles le savent, elles auront probablement besoin, un jour, de réparer une palette ou un accoudoir. Richard Garcia, retraité bénévole de l’association GEVE, est fier de leur transmettre son savoir-faire de mécanicien : « Je leur explique comment nettoyer les différentes parties du fauteuil, resserrer un boulon, remplacer un moyeu de roue…C’est de l’apprentissage utile ! ». En service civique au lycée agricole, Maïlys confirme : « En enseignement professionnel, les élèves ont parfois du mal avec les matières fondamentales. Mais dès qu’on leur propose de s’impliquer dans des projets de développement durable ou de solidarité, ils sont très motivés ! ». Concentrée sur son travail, Marion, 17 ans, résume : « Un fauteuil roulant, c’est comme une paire de jambes, ça s’entretient ! »

En France, 20 000 fauteuils roulants partent chaque année à  la benne à ordures ou sont remisés au grenier...

Vous avez besoin d’un fauteuil ou vous voulez faire un don contactez : Association GEVE : 06 72 45 04 69 / cedric.ro@hotmail.fr
« Soutenue par le Département, l’association GEVE est un acteur de la prévention de la perte d’autonomie.  Elle récupère des équipements d’aide à l’autonomie auprès de particuliers, d’EHPAD ou de ressourceries, pour leur offrir une seconde vie. C’est un beau projet, qui rend la liberté à de nombreuses personnes fragilisées ! » Marie Passieux, Vice-présidence à la jeunesse, aux sports et aux loisirs

Lattes, la ville où il fait bon vieillirL'Etape de Lattes - CFPPA - 2

Soutenue par le Département, L’Etape de Lattes accompagne gratuitement les adultes et enfants en situation de handicap, les seniors, les aidants et les professionnels, pour les aider à prévenir ou compenser une perte d’autonomie, par l’apport de solutions techniques et technologiques. C’est le cas de Josette, 82 ans, qui est venue accompagnée de sa petite-fille : « C’est vrai que tant que tout va bien, on ne pense pas à adapter son logement. Et puis après, c’est trop tard… ». Au fil de l’entretien, Sébastien Bayol, l’ergothérapeute, l’aide à identifier ses besoins et lui propose des solutions personnalisées : « Nos conseils sont gratuits et sans visée commerciale, ce qui libèrent nos visiteurs de toute pression ». Détendue, Josette essaye les chariots de course, les sièges de bain rotatifs, et s’initie à l’usage d’une tablette simplifiée à vocation thérapeutique. A la fin de la visite, Josette repart avec une liste de préconisations et quelques appréhensions en moins : « Je me suis bien amusée ! » résume-t-elle.

L'Étape vous conseille et vous accompagne pour le choix et l’essai d’aides techniques mais aussi pour identifier comment les financer. Sans rendez-vous les mardis et mercredis de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, et sur rendez-vous les autres jours.

En savoir plus : http://pole-autonomie-sante.org/ 04 67 22 47 40 

 

Connaissez-vous l'hortithérapie ? 

Ateliers Jardin Adaptés

Préserver la santé des Seniors grâce au jardinage, voici ce que propose l'association montpelliéraine "Mosaïque - Des Hommes et des Jardins". L'association montpelliéraine organise des ateliers jardinage pour tous, adaptés à toutes sortes de fragilités. Une belle initiative financée par le Département, à travers la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA).

Après la pause estivale, les Ateliers Jardin Adaptés (AJA) proposés par l’association "Mosaïque, des Hommes et des Jardins" ont redémarré le mois dernier. Ces ateliers gratuits de « soin par le jardinage » (hortithérapie) d'1h30, s’organisent tout au long de la semaine, dans les jardins de différents quartiers de Montpellier : Les Aubes, La Pompignane, Hôpitaux-Facultés, Lemasson, et Val de Croze.

L'objectif ? Découvrir ou redécouvrir les plaisirs du jardinage, dans le respect du corps, avec l’objectif de préserver son capital santé.

Prendre soin de soi en jardinant

Réservés en priorité aux personnes de plus de 55 ans, ces ateliers sont également ouverts à des personnes de tous âges fragilisées par la maladie, le handicap ou la précarité, pour jardiner avec une approche socio-thérapeutique. 

Au cours de l'année, les Ateliers Jardin sont ponctués d'activités pluridisciplinaires, adaptées aux envies et capacités du groupe de jardiniers : construction de jardinières surélevées, création de buttes sandwich issue de la permaculture, ateliers nutrition et alimentation saine, gym en plein-air, ateliers intergénérationnels, visites d'autres jardins ou domaines agricoles…

L’hortithérapie, une discipline naissante

A l’origine de Mosaïque : Sonia Trinquier, ingénieure agronome passionnée de jardinage, amenée à repenser sa façon de jardiner suite à des lombalgies invalidantes. « Grâce au jardinage, le rapport entre les couples "aidant-aidé" changent. Les binomes oublient les rapports de dépendance et de soins, et partagent tout simplement une activité plaisir, tout en douceur ». L’association pilote un Comité Scientifique, ensemble de médecins, chercheurs et sociologues, pour évaluer scientifiquement les bienfaits de cette discipline naissante qu’est l’hortithérapie.

Information/réservation auprès de Mosaïque : https://www.mosaiquejardin.org/ 

Sonia Trinquier : 06 10 30 85 47 – soniatrinquier@mosaiquejardin.org

Anne Retailleau : 06 41 01 96 16 – anneretailleau@mosaiquejardin.org