Site du Département de l'Hérault

Témoignages : « J’ai testé le vélo électrique pendant une semaine »

10 oct. 2020

Thématiques Déplacement & Mobilité Aménagement du territoire Développement durable Environnement Sports & Loisirs

80% des déplacements que nous effectuons en voiture pourraient se faire avec un Vélo à Assistance Electrique (VAE). Pour accélérer la transition écologique, le Département prête des VAE aux Héraultais pendant une semaine.

Le Département met gratuitement à disposition des intercommunalités qui le souhaitent une flotte de 20 vélos électriques pendant un mois. Ces vélos sont ensuite proposés aux Héraultais pour leurs trajets domicile-travail, sur des sessions d’une semaine. 5 Communautés de communes ont répondu à l’appel en 2019, 6 en 2020, probablement bien plus en 2021. « L’opération a un succès fou !», se réjouit Claudine Baquerre, chargée de mission Mobilité Durable au Département. Vu le prix relativement élevé d’un vélo électrique, l’opération permet de tester ce nouveau mode de transport écologique en situation réelle, avant de se décider. « En moyenne, les Héraultais qui y ont participé ont parcouru une vingtaine de kms par jour, par tous les temps, précise Claudine Baquerre. Une vraie alternative à la voiture, saine et écologique ! ».

Pour compléter l'opération et accompagner les nouveaux usages, des ateliers et animations vélo (points de contrôle du vélo, réparation d'une roue crevée, parcours de maniabilité…) sont organisées par les associations Vieux Biclou et Vélociutat tout au long du mois.

Bon Plan ! Profitez de ces journées pro-vélo gratuites, pour faire graver gratuitement votre vélo d'un numéro unique sur le cadre, utile à la gendarmerie en cas de vol.

Témoignages

Fabrice, 42 ans, Saint Etienne d’Estréchoux – La Tour sur Orb (8km aller)

Fabrice habite Saint Etienne d’Estréchoux et travaille à la Tour sur Orb. Il a emprunté un vélo en septembre (« C’était ma bonne résolution de rentrée ! ») et a trouvé là une vraie alternative à la voiture : « J’ai eu la chance de pouvoir essayer le vélo à assistance électrique pendant une semaine pour mes trajets quotidiens domicile-travail. C’est très économique car cela nous permet d’e navoir qu’une seule voiture pour toute la famille, hyper pratique, et c’est aussi un bon moyen de garder la forme. L’assistance électrique vient en soutien quand cela est nécessaire, c’est vraiment un plus. »

Laurence, 50 ans, Vacquières – Saint Mathieu de Tréviers (14km aller, en prenant les petites routes)

Laurence habite Vacquières et travaille à Saint Mathieu de Tréviers.
« Emprunter un vélo électrique m’a permis de tester la faisabilité de mon trajet. Après une semaine d’essai concluante, mon mari et mes filles m’ont offert un vélo électrique pour mon anniversaire, j’en suis ravie ! Je l’ai choisi le plus léger possible, avec un moteur dans le pédalier pour ne pas qu’il y ait d’à-coups, et tout équipé, avec un panier à l’avant et des sacoches à l’arrière, pour transporter mes affaires de travail, des habits de rechange et mon déjeuner.

Je parcours 28 km par jour, sans gros effort. J’ai plus de mal à me mettre en jambe le matin, certaines portions de route sont étroites et dangereuses. J’ai entendu dire que l’Hérault compterait 450km de pistes cyclables supplémentaires d’ici 2024, c’est une bonne chose ! Je prends beaucoup plus de plaisir le soir, après le travail, le trafic est moins dense, et je suis moins pressée. Je prends le temps de profiter de la beauté des paysages. »

Emmanuelle, 32 ans, centre de Montpellier – Saint Mathieu de Tréviers (25km aller)

Voir l'image en grand
: Emmanuelle a bénéficié pendant une semaine d’un VTC dernière génération, avec moteur dans le pédalier.
Emmanuelle habite un peu loin de son lieu de travail pour faire tous les trajets en vélo. Elle a cependant profité de la semaine de prêt sur le Grand Pic Saint Loup, pour participer à un défi collectif entre collègues.« L’idée était de réduire le plus possible notre empreinte écologique en alternant télétravail, covoiturage et VAE. Côté vélo, c’est un trajet relativement long, d’une heure et demie. Le plus difficile est de sortir de Montpellier. Entre les plots, les bus, les scooters et les piétons, le trajet est loin d’être serein ! Par contre, à partir de Montferrier, c’est un vrai plaisir ! Cela m’a fait réfléchir à mon mode de vie et donné envie de me rapprocher de mon lieu de travail… Les paysages ici sont magnifiques ! »

Retours d'expériences dans les Avant-Monts
Retours d'expériences dans le Grand Orb
Inscriptions - Prêt de VAE sur la CC du Grand Pic Saint Loup jusqu'au 27 octobre 2020

Inscriptions - Prêt de VAE sur la CC du Clermontais du 30 octobre au 27 novembre

Des aides pour acheter un vélo électrique

Pour encourager les Héraultais à franchir le cap, le Département propose différentes formules :

  • un Chèque Hérault Vélo de 250€ pour les Héraultais ayant des revenus inférieurs à 27086€ par an.
  • un Chèque Hérault Mobilités d’une valeur de 200€ pour les trajets domicile-travail des salariés d’une entreprise ayant adopté un "Plan de Mobilités" ou engagée pour une mobilité durable.
  • un Bonus « Hérault Pichòt » de 50€ pour l’achat d’une remorque enfant ou de 20€ pour un siège enfant.

Conditions d’achat : Le vélo à assistance électrique doit être neuf, ne pas utiliser de batterie au plomb, et avoir été acheté après le 1er janvier 2020, auprès d’un professionnel exerçant son activité professionnelle sur le territoire du Département de l’Hérault.

L’aide du Département est cumulable avec d’autres aides existantes (sous certaines conditions de ressources) : le dispositif « éco chèque mobilité « de la Région Occitanie (200€), et les éventuelles aides d’intercommunalités héraultaises.

En savoir plus : monvelo.herault.fr

Ressources

Plan Herault velo 2019-2024 pdf - 7.75 Mo

Carte velo 2020 pdf - 12.77 Mo

Toute l’actualité

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page