Site du Département de l'Hérault

Cette stratégie a été élaborée afin de répondre au mieux aux enjeux présents et à venir sur le littoral héraultais. Elle balaie l’ensemble des compétences et actions de notre institution sur ce territoire : environnement, risques, économie, aménagement mais aussi action sociale, sport et culture.

Ce plan stratégique s’articule autour de six engagements pour une politique globale et d’un projet d’envergure : la Maison du Littoral :

  • Engagement 1 : concilier la préservation de l’environnement, la gestion des risques littoraux et l’attractivité du territoire dans l’aménagement du littoral.
  • Engagement 2 : développer l’économie du littoral en l’adaptant au changement climatique.
  • Engagement 3 : favoriser l’accès au littoral pour tous.
  • Engagement 4 : renforcer le caractère maritime de notre territoire, sensibiliser et mobiliser autour des richesses et des enjeux du littoral.
  • Engagement 5 : préserver les équilibres entre littoral et arrière-pays.
  • Engagement 6 : mettre en place les conditions de réussite et du changement pour une politique littorale à long terme.

Document à télécharger :
Stratégie Hérault Littoral

Parmi ces engagements, la gestion des risques littoraux et la sensibilisation du public à l’histoire mais également à l’évolution du littoral héraultais sont des thèmes importants de la stratégie Hérault Littoral. Des actions sur ces sujets ont été mises en place.

Réflexion sur les nouveaux modèles d’habitat : « Habiter le littoral demain »

Un des engagements d’Hérault Littoral concerne la conciliation de la préservation de l’environnement, la gestion des risques littoraux et l’attractivité du territoire dans l’aménagement du littoral. Cet engagement évoque la nécessité de travailler sur la définition de l’habitat de demain qui devra être adapté à des conditions d’élévation du niveau de la mer, mais aussi d’aléas littoraux au sens large (submersion marine, érosion du trait de côte) et de raréfaction des ressources en eau assez sensible sur le pourtour littoral.

Pour ce faire, un concours est organisé à l’adresse des jeunes architectes. Ce concours, nommé Habiter le littoral demain se déroulera sur la période 2020–2021. Il est demandé aux professionnels de proposer des modèles de logements ou de quartiers adaptés aux contraintes des risques littoraux et du changement climatique en zone littorale pour les quarante prochaines années.

Sensibilisation du public au littoral par des archives audiovisuelles

Un autre engagement de cette stratégie consiste à sensibiliser et mobiliser autour des richesses et des enjeux du littoral. Un partenariat avec l’Institut National de l'Audiovisuel (INA) a été mis en place en vue de sensibiliser les publics aux richesses du littoral héraultais, à son économie, son évolution, ses aménagements et ses qualités environnementales.

Cette sensibilisation prendra le format d’une fresque interactive donnant des accès directs aux documents audiovisuels (fresque chronologique, accès cartographique, parcours thématique). Cette fresque Hérault Littoral sera accessible à la fois sur le site de l’INA, comme sur celui du Département.

Maison du littoral

La réussite de la politique de sensibilisation sur le littoral au public se matérialisera par la création d’un lieu symbolique qui sera la Maison du littoral. Elle sera aménagée sur le site emblématique des Aresquiers et  constituera un pôle d’information sur le littoral et ses multiples facettes. La Maison du Littoral aura pour vocation de sensibiliser tous les publics au travers d’outils pédagogiques permettant la diffusion des connaissances et la promotion des comportements citoyens en faveur de l’environnement du littoral. Conçu comme un véritable outil d’éducation et de sensibilisation aux problématiques du littoral, ce site devrait ouvrir ses portes à l’année, permettant ainsi aux héraultais, aux touristes, aux scolaires, aux pratiquants d’activités de nature, professionnels du littoral, associations, organismes de recherche d’y découvrir les thématiques du littoral.

En savoir plus

Suivi du trait de côte

Le suivi de l'évolution morphologique et sédimentaire du littoral est essentiel pour comprendre et anticiper les phénomènes en jeu et proposer des mesures d'adaptation et d'atténuation adéquates. A ce titre, le Département réalise un suivi des plages héraultaises depuis une vingtaine d'année. Ce suivi consiste à collecter des données morpho-dynamiques afin d’analyser et mieux comprendre la dynamique littorale. La collecte de données comprend des levés du trait de côte, l’acquisition de profils topo-bathymétrique et MNT (modèle numérique de terrain), des suivis morphologiques via un suivi photographique terrestre et aérien du littoral ainsi qu’un suivi vidéo sur certaines sections du littoral.

Mise en place d’un observatoire du littoral ouest-Hérault

Pour s'adapter à l’accentuation des risques littoraux du golfe du Lion, le trait de côte est désormais géré à l'échelle des cellules sédimentaires, compartiments de plage ayant un fonctionnement relativement autonome. La partie ouest du littoral de l’Hérault entre l’embouchure de l’Aude jusqu’à la limite communale entre Agde et Marseillan appartient à la même grande cellule sédimentaire. Afin de mutualiser les efforts requis en matière de compréhension de l'évolution morphologique des plages et d'homogénéiser les protocoles de suivi, le Département, la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée et celle de La Domitienne ont décidé de s'associer cette année afin :

  • de mettre en place un suivi du littoral commun
  • d’orienter les axes de gestion à l'échelle des cellules sédimentaires concernées.

Ce suivi aura une durée de 3 ans.

Aménagement et Protection du littoral

Afin de répondre aux spécificités de notre territoire, le Département s'est engagé depuis plusieurs années dans une politique ambitieuse de gestion du littoral. Elle vise à promouvoir une gestion intégrée des zones côtières dans le double objectif de réduire les risques d'érosion et de submersion marine au droit d'enjeux existants (personnes et biens) et de mettre en valeur nos plages pour accueillir au mieux leurs usagers.

Le Département accompagne techniquement et financièrement  les collectivités qui œuvrent pour la maitrise des risques de submersion marine et d’érosion du trait de côte ainsi que l’aménagement des plages.

Haut de page