Site du Département de l'Hérault
Agriculture durable

L'agriculture biologique

Ces dernières années, l’agriculture biologique a connu une croissance continue et soutenue faisant de l’Hérault le 3ème département, en nombre d’exploitations agricoles, au palmarès national.

Il totalise 1 211 exploitations en 2019 (+35,6% en deux ans). Cela représente 33 257 hectares, soit 18% de la superficie agricole utilisée (contre 8,5% au niveau national).  En 2019, les surfaces en conversion étaient de 9 536 hectares.

Le secteur aval est également bien représenté avec 494 entreprises de transformation et de distribution, et une 8ème place au niveau national.
(Sources : Agence Bio – base de données 2019)

Certaines actions réalisées par le Département ou avec son soutien sont incontournables, comme la Fête bio départementale au Domaine départemental de Restinclières à Prades-Le-Lez, la Rando bio Hérault, l’Estivale de la bio à Olargues, etc.

Affiche fête du bio Voir l'image en grand
Affiche fête du bio

La Haute Valeur Environnementale

La Haute Valeur Environnementale (HVE) s’appuie sur des indicateurs de performance environnementale qui portent sur l'intégralité de l'exploitation. La certification permet d'attester que les éléments de biodiversité (haies, bandes enherbées, arbres, fleurs, insectes…) sont très largement présents sur l'exploitation et que la pression des pratiques agricoles sur l'environnement (air, climat, eau, sol, biodiversité, paysages) est réduite au minimum.

La certification environnementale des exploitations comprend 3 niveaux :

  • niveau 1 : l’exploitation réalise un autodiagnostic réglementaire, validé par un organisme habilité, intégrant les exigences relatives à la PAC (Politique Agricole Commune). Il s’agit de vérifier le respect des règles de la conditionnalité des aides soumise au dispositif de la PAC,
  • niveau 2 : l’exploitation met en place de bonnes pratiques. Il s’agit d’une obligation de moyens. La valorisation de ce niveau passe essentiellement par la reconnaissance ministérielle de démarches privées comme Terra Vitis®, Vergers Ecoresponsables®, etc.,
  • niveau 3 : les bonnes pratiques du niveau 2 sont validées par un organisme certificateur indépendant, sur la base d’indicateurs environnementaux (biodiversité, gestion de la fertilisation, gestion de l’irrigation, utilisation raisonnée des produits phytosanitaires). La certification HVE correspond à la validation de ces indicateurs.

Les exploitants ayant reçu la validation en niveau 3 peuvent apposer le logo HVE sur les produits bruts et sur les produits transformés si ces derniers contiennent au moins 95% de matières premières issues d’exploitations de haute valeur environnementale.

En 2019, dans l’Hérault, près de 160(*) exploitations héraultaises, toutes filières confondues, sont certifiées HVE.

Voir l'image en grand

Le Département incite les agriculteurs, principalement les viticulteurs, à se convertir à ces nouvelles pratiques et à obtenir la certification HVE, afin de répondre au mieux aux critères environnementaux.

(*) Exploitations HVE qui ont accepté la communication de leurs données en application de la loi 78-17 informatique et libertés du 6 janvier 1978.

La biodiversité

L’agriculture façonne les paysages et la biodiversité qui l’accompagne. Au quotidien, l’agriculteur est le gestionnaire d’un patrimoine, d’un terroir et de la biodiversité environnante. Les insectes, oiseaux, mammifères, abeilles et autres pollinisateurs ou encore la flore présente sur un territoire, expriment sa richesse.

La diversité des cultures, la taille des parcelles et l’aménagement du paysage (prairies, haies, jachères fleuries, bosquets...) sont des leviers déterminants pour permettre à la biodiversité de s’accroître. De par ses bonnes pratiques agricoles, l’agriculteur est le garant d’une biodiversité préservée.

Dans le cadre du plan « Agir pour la biodiversité », le Département accompagne des projets initiés par des agriculteurs dans la mise en œuvre d’actions en faveur des milieux naturels et de la biodiversité.

Ces actions novatrices sont initiées par la Fédération héraultaise des IGP en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels et la Chambre d'agriculture de l'Hérault. Elles se traduisent par des travaux de restauration de la biodiversité : haies, arbres isolés, mares, … 

En savoir plus, avec la rubrique biodiversité.

 

Haut de page