Site du Département de l'Hérault
Fracture numérique

26 Lieux d'Accès Multimédia (LAM) et 10 permanences numériques sont accessibles gratuitement au public, dans 32 communes de l'Hérault et 6 quartiers de Montpellier.

Ils permettent d'utiliser du matériel informatique et à d'avoir accès à Internet. Un accompagnement est proposé si on en a besoin :

  • pour créer et exploiter un document numérique (CV, lettre de motivation...) et les outils bureautiques ;
  • pour accéder aux services de l'administration en ligne (créer et utiliser son compte personnel sur les sites Internet de Pôle Emploi, de la CAF ou de la MSA, de l'assurance maladie...) ;
  • pour communiquer et échanger sur Internet (créer son adresse électronique, envoyer et recevoir des mails...) ;
  • pour les usages de la vie quotidienne (prendre un billet de train, acheter/vendre, chercher une adresse...) ;
  • pour connaître les droits et règles d'usage d'internet.

Le Centre APAJ de Montpellier

Des usagers obtenant de l’aide pour contrer l’illectronisme

Un accompagnement dans la lutte contre la fracture numérique

Le Centre APAJ de Montpellier est un acteur essentiel de la lutte contre l'illectronisme. Son Espace Public Numérique (EPN) propose aux allocataires du RSA de s'initier au journalisme !

Les reportages sur le terrain permettent de reprendre confiance en soi et de rencontrer de potentiels employeurs, la rédaction et la mise en ligne des articles, de se familiariser avec l'outil informatique.

« Nous sortons de la posture dévalorisante du demandeur d'emploi pour endosser celle du contributeur à un site web, Blabl'APAJ », se félicite Malek, l'un des stagiaires.

Le site Internet Blabl'APAJ recense les CV des Blabl'Apajeurs, leur permet de raconter leur quotidien et échanger des bons plans : se déplacer, s'alimenter, sortir, prendre soin de soi, ou réparer sa voiture à moindre coût.

« En arrivant au centre il y a deux ans, nous étions tous novices en informatique, et plus ou moins introvertis ou démotivés dans nos recherches d'emploi. Depuis, nos démarches ont pris une toute autre tournure », explique Sylvie, une autre stagiaire.

« Nous sollicitons les entreprises avec plaisir et n'avons plus peur des refus. En parallèle d'un chantier d'insertion, je me suis formée ici à de nombreux logiciels informatiques comme Photoshop et Illustrator et j'ai réalisé un petit film, avec l'association Les Ziconofages de Montpellier. Aujourd'hui, je me sens bien plus à l'aise, aussi bien devant un ordinateur, que devant un groupe ! ».

Emmanuelle Chapelier-Laget est responsable de l'Espace Public Numérique (EPN) porté par l'association. « L'objectif de ce média en ligne est d'aider nos stagiaires à reprendre confiance en eux et en leurs capacités à s'adapter au monde numérique. Car le numérique peut à la fois être source d'exclusion, mais aussi d'inclusion, si on s'en sert comme un outil collaboratif. Les stagiaires l'alimentent au gré de leurs idées et de leurs rencontres sur le terrain. Cela provoque en eux l'envie de partager l'information et de s'entraider. Le maître-mot de nos échanges : la bienveillance ».

L'Espace public numérique (EPN) accueille toutes les personnes du quartier, sans distinction. « Nous organisons des ateliers pour tous publics, dont un spécifique pour les seniors, le mardi après-midi, de 13h30 à 16h30 », explique Emmanuelle Chapelier-Laget. « Plusieurs retraitées ont créé un espace collaboratif sur le web, "Mamie Web 2.0" pour y partager des recettes de cuisine ». Un bel exemple de partage et de joie de vivre en mode 2.0 !

Haut de page