Site du Département de l'Hérault
Des actions d'insertion sur mesure

Le Département s’engage à proposer des actions adaptées aux besoins et aux projets des allocataires du RSA dans tous les domaines de la vie sociale et professionnelle, et sur tout le territoire départemental. C’est ce qu’on appelle « l’offre d’insertion départementale », formalisée dans le Programme départemental d’insertion (PDI), qui est financée uniquement pour les allocataires du RSA et qui est mobilisée par les référents uniques pour atteindre les objectifs fixés dans les contrats.

L’allocataire du RSA peut donc bénéficier de plusieurs types d’accompagnements. Au moment de l’élaboration du Contrat d’engagements réciproques (CER), le référent unique propose à l’allocataire de mobiliser l’accompagnement ou les accompagnements qui conviennent à sa situation, en s’appuyant sur l’offre d’insertion locale, au plus près du lieu de vie de l’allocataire.

Des accompagnements santé

Toutes ces actions ont en commun une approche globale de la personne prenant en compte sa souffrance psychologique, ses problèmes de santé et leur compatibilité avec un projet d’insertion. L’accompagnement individualisé a pour objectif d’aider la personne à trouver les ressources nécessaires à sa remobilisation et de déclencher une dynamique d’autonomisation dans un parcours de soins adaptés.

  • Point écoute qualifiée

Les personnes exprimant des souffrances ou des troubles psychologiques, dus à leur situation de précarité sociale et économique et faisant frein à l’autonomie sociale et/ou à l’accès à l’emploi, peuvent être reçues par des psychologues cliniciens.

  • Équipe mobile santé-addiction

Les personnes souffrant d’une conduite addictive (alcool, tabac, autres drogues, jeux…), et leur entourage, peuvent bénéficier d’un suivi spécifique et adapté par une équipe mobile pluridisciplinaire.

  • Accompagnements menés par des infirmiers

Pour les personnes ayant des problèmes de santé ou des difficultés d’accès aux soins qui représentent un obstacle à l’insertion sociale et professionnelle. Ces infirmier(e)s sont en lien avec les médecins généralistes ou spécialistes, avec les structures spécialisées, avec la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), etc.

  • Accompagnements de personnes présentant des fragilités psycho-sociales

Il s’agit de rompre l’isolement des personnes présentant un mal-être, une souffrance, en les aidant à se réinscrire dans leur environnement (social, associatif, culturel et économique), à restaurer les liens familiaux si nécessaire et en encourageant la participation à des activités.

En savoir plus : Page 22 du "Guide de l'insertion et du RSA"

Guide de l'insertion et du RSA Pour les allocataires du RSA et les héraultais

Ceux qui ne sont pas certains d’avoir droit au RSA trouveront dans ce guide toutes les indications pour une simulation de leur droit et une première demande d’allocation.

Feuilleter en ligne Télécharger

Des accompagnements pour lever les freins à l’emploi, faire des projets, renouer du lien social, se déplacer, utiliser l’informatique…

  • Les actions « appui objectif projet » (AOP)

Des entretiens individuels et des ateliers collectifs (savoirs de base, bien-être, culture, budget, administration, citoyenneté, découverte de l’environnement, des métiers…) pour les personnes n’ayant pas de projet d’insertion défini et rencontrant des difficultés liées à l’isolement, à l’estime de soi, à la mobilité, à la garde d’enfants…

  • Une action de prévention et d’accès aux droits en matière de surendettement

Pour les personnes désirant maîtriser la gestion de leurs charges, ou faisant face à des difficultés budgétaires régulières, et celles qui risquent ou qui sont déjà en situation d’endettement ou de surendettement. Des juristes expérimentés examinent les dossiers des personnes, après entretien, et adaptent leurs interventions aux différentes situations.

  • Les actions d’encouragement à la mobilité

Différents types d’actions ont pour objectif de lever les freins à la mobilité en prenant en compte leurs différents aspects (matériels, sociaux et psychologiques) : obtenir le permis de conduire, devenir autonome dans ses déplacements, louer une voiture, un scooter ou un vélo…
Voir aussi, la page Mobilité

À savoir ! L'aide financière individuelle pour l'emploi (AFIE) peut aider à prendre en charge les frais de déplacements de l'allocataire du RSA qui reprend une activité professionnelle, détails dans la rubrique dédiée à l'AFIE

  • La lutte contre la fracture numérique 
    26 Lieux d'accès multimédia (LAM) et 10 permanences numériques sont accessibles gratuitement au public, dans 32 communes de l'Hérault et 6 quartiers de Montpellier. Ils permettent d'utiliser du matériel informatique et à d'avoir accès à Internet. Un accompagnement est proposé si on en a besoin.

En savoir plus : Pages 24-25 du "Guide de l'insertion et du RSA"

Guide de l'insertion et du RSA Pour les allocataires du RSA et les héraultais

Ceux qui ne sont pas certains d’avoir droit au RSA trouveront dans ce guide toutes les indications pour une simulation de leur droit et une première demande d’allocation.

Feuilleter en ligne Télécharger

Des accompagnements vers l’emploi salarié et la formation professionnelle

C’est la priorité du Département : favoriser le retour à l’activité professionnelle des allocataires du RSA, qu’il s’agisse d’emploi salarié, de formation qualifiante ou d’activité indépendante. Toutes ces actions ont en commun de s’adresser à des personnes prêtes à s’engager dans cette démarche.

  • Actions de mobilisation vers l’emploi (AME)

C’est l’action-phare du Programme départemental d’insertion, mise en œuvre par plus de 30 associations, avec plus d’une centaine de lieux d’accueil sur l’Hérault, qui concerne plus de 8 000 personnes par an.

Des entretiens individuels réguliers avec des conseillers en insertion professionnelle et des ateliers collectifs dont le contenu varie d’une structure à l’autre, pour augmenter l’employabilité des personnes, faciliter l’accès aux entreprises, et favoriser leur maintien dans l’emploi : acquisition des techniques de recherche d’emploi (TRE), préparation de manifestations institutionnelles (salons TAF, Bonus pour l’emploi, etc.), rencontres/découvertes de métiers avec des employeurs, groupes de parole pour la prise de confiance en soi, ateliers théâtre, de relooking ou de remise en forme…

  • Actions d’accompagnement à l’emploi spécifiques

En complément des actions de mobilisation vers l’emploi, une dizaine d’actions poursuivent les mêmes objectifs mais dans un domaine d’activité spécifique ou bien en s’adressant à un public spécifique.

Des actions d’accompagnement à la création d’activité indépendante (ACA)

 Une douzaine de structures proposent un accompagnement de type généraliste (dans les secteurs du commerce, de l’artisanat, des services aux entreprises ou à la personne…) ou spécialisé (domaine artistique, créatif et culturel ; du sport, de l’animation et des loisirs ; secteur agricole).

  • Phase de pré-création : accueil, information, mise en place d’une parcours personnalisé (diagnostic, structuration et création effective) ;
  • Mobilisation des outils financiers existants pour faciliter le démarrage de l’activité (différents crédits, financements solidaires, prêts…) ;
  • Phase de post-création : mesures correctives et plan de développement de l’entreprise.

À savoir ! L’aide financière individuelle pour l’emploi (AFIE) peut aider à prendre en charge les frais de déplacements de l’allocataire du RSA qui reprend une activité professionnelle, détails dans la rubrique dédiée à l’AFIE

En savoir plus :

Pages 26 et 27 du Guide de l'insertion et du RSA

À télécharger :

 

Guide de l'insertion et du RSA Pour les allocataires du RSA et les héraultais

Ceux qui ne sont pas certains d’avoir droit au RSA trouveront dans ce guide toutes les indications pour une simulation de leur droit et une première demande d’allocation.

Feuilleter en ligne Télécharger

Le RSA et moi Mode d'emploi

Feuilleter en ligne Télécharger

2 exemples de financement solidaire de projets

Sandra Michel, photographe soutenue par l’Adie
Sandra Bérénice Michel, chasseuse d’images

L’Adie, financée par le Département, est une association pionnière en France et en Europe, qui aide les personnes à créer leur entreprise et leur emploi grâce au micro-crédit.

Soutenue par l’Adie, Sandra Bérénice Michel, jeune reporter nature autodidacte, a créé son entreprise pour offrir ses compétences de formatrice en photographie et future animatrice nature. Ainsi, elle enseigne la photographie avec des cours et stages photo sur les plus emblématiques zones Natura 2000 d'Occitanie, afin d’éveiller et sensibiliser les héraultais derrière l'objectif photo.


 

Passionnée par la biodiversité et son environnement, Sandra Bérénice Michel traque les ambiances de l’Hérault pour en valoriser le patrimoine (notamment au travers du reportage Canal du Midi - Béziers, Grand site de France - Grand site Occitanie). Elle est également la lauréate du prix Créadie et du prix Audace Sud-Est en 2017.

L’Adie a apporté son soutien à Sandra Bérénice Michel lors de la création de son entreprise, mais également après la crise sanitaire de la covid-19, un appui et une réactivité appréciés par la jeune femme.

En savoir plus sur le micro-crédit, sur le site de l’Adie

Le travail de Sandra Bérénice Michel et son offre de formation sont à consulter sur son site Internet : www.atmosphere-sauvage.fr

Jérémy Gernez, poissonnier grâce à l’Airdie
Jérémy Gernez

Jérémy Gernez a été accompagné par la Chambre des Métiers de l'Hérault, et orienté vers l'Airdie afin d'obtenir un prêt Nacre de 4 000€ pour boucler son plan de financement.
L'Airdie est un « financeur solidaire » qui accompagne et finance la création d'entreprise agricole et rurale et les entreprises de l'économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon. En savoir plus sur le site de l'Airdie : http://airdie.org

Jérémy est ainsi l'heureux propriétaire de la poissonnerie « L'air du Large » à Castries.

« Ce prêt à taux zéro m'a permis de rénover le local, d'acheter du matériel et de me constituer un fonds de trésorerie ». En plus d'un large choix de poissons et coquillages de la Méditerranée, il propose des vins, soupes et plats cuisinés livrés à domicile.

« Le petit plus d'un commerce de centre-ville, c'est la relation-client, le contact, l'offre sur-mesure... Pour cet été, je vais installer une terrasse pour la dégustation d'huitres ! »

Renseignements : 06 86 55 45 41

Haut de page