Vous êtes ici

Le musée de Lodève a ouvert

Date: 
16/07/2018

Il est enfin ouvert à la visite : après quatre ans de travaux, dans une architecture exceptionnelle alliant patrimoine ancien et espace contemporain doublant sa surface d’accueil, le nouveau musée de Lodève propose trois remarquables collections permanentes reflets du territoire

Dès l’entrée, c’est une œuvre monumentale qui accueille le visiteur. Avec le grand Faune assis mesurant plus de quatre mètres de haut, cette sculpture du lodévois Paul Dardé donne le ton. « Exposé au Salon des Artistes français à Paris en 1920, elle rencontra alors un très grand succès et obtint le prix national décerné par les Beaux-Arts » explique Ivonne Papin, directrice du musée. « Nous avons souhaité que cette pièce maîtresse de l’œuvre du sculpteur, introduise le visiteur dans le parcours « Mémoires de pierres » l'un des trois parcours permanents que nous avons dédié à Dardé, enfant de Lodève. » Il fait ainsi écho au thème de la première exposition temporaire « Faune fais-moi peur ! », traitant les images de cet être mystérieux que représente le faune de l’antiquité à Picasso.

Le projet muséographique permet au visiteur de découvrir deux autres collections exceptionnelles traversant l’histoire et remontant le temps sur 540 millions d’années. « Traces du vivant » et « Empreintes de l’homme » offrent une approche ludique et interactive. Chacun peut s’immerger dans une ambiance racontant des instants de vie à partir de traces et d’empreintes éclairant une époque, et s’inscrivant sur le territoire du lodévois : merveilleuses traces de gouttes de pluie fossilisées remontant à 285 millions d’années ou empreintes de pas d’une famille explorant une grotte il y a 9000 ans… le rêve et la poésie accompagnent le visiteur et l’emportent dans un voyage fabuleux à travers le temps.

Renseignements : 04 67 88 86 10 et www.museedelodeve.fr

 

Ouverture du Musée de Lodève

 

Exposition temporaire « Faune, fais-moi peur ! De l’antiquité à Picasso », jusqu’au 7 octobre 2018.

 

Qui était Paul Dardé ?

Du musée d’Orsay au musée Rodin, en passant par ceux de Tokyo, les œuvres de Paul Dardé, artiste puissant et tourmenté ne laissent pas indifférent. Dans l’Hérault, il a laissé sa trace avec notamment, ses monuments aux morts pacifistes, dont le plus remarquable est celui de Lodève, sa ville natale. Connu pour la puissance expressive et le caractère monumental de ses œuvres, cette figure artistique du lodévois était un solitaire. Choisissant de s’isoler sur le Larzac celui qu’on surnommait « le plasticien du vent » construit sa maison/atelier à Saint-Maurice-de-Navacelles. Il trouvera là l’atmosphère propice à la création d’œuvres sculpturales qui marquent aujourd’hui notre territoire et prennent toute leur place au nouveau musée de Lodève après avoir rayonné jusque dans les plus grands musées.