Vous êtes ici

Les livres prennent la clé des champs

Date: 
30/01/2019

Les bibliobus du Département amènent toute l'année, les livres et la culture au plus près des Héraultais

8 h 30, un matin de décembre. Tout le stock de livres a été minutieusement préparé et rangé dans les travées. Sabine, bibliothécaire à la médiathèque départementale prend place au côté de Jean-Luc le chauffeur. Les voilà lancés sur les routes du département pour la tournée du bibliobus. Objectif : renouveler les livres de la bibliothèque d’un petit village héraultais. Pas moins de 2650 livres sont ainsi transportés tous les jours dans le bus chauffé et confortablement aménagé pour approvisionner les points lecture des communes et notamment celles les plus éloignées des centres urbains. Direction  Le Bosc. Dans la bibliothèque jouxtant l’école, Annie et Michèle amoureuses des livres, attendent avec impatience leur arrivée.  « C’est  un stock de 300 à 400 livres que nous renouvelons  trois fois par an grâce au bibliobus. Nous faisons un choix en fonction des goûts et des demandes de nos adhérents, et ce pour tous les âges explique Annie. Toutes deux assurent bénévolement, comme dans la plupart des petites bibliothèques des villages, la permanence de la bibliothèque deux après-midi par semaine.  « Au-delà des livres et de la lecture, nous aimons aussi les échanges avec nos adhérents. C’est vraiment stimulant » remarque Michèle.

Parfois, autour du livre se crée toute une dynamique de rencontre et de convivialité. Un exemple ? direction Cazedarnes dans l’ouest héraultais. Dans cette petite commune de 600 âmes, la bibliothèque, cœur battant du village installée dans l’ancienne école, est devenue un véritable lieu de vie. « Ici, ça grouille d’activités. Toutes les idées qui rassemblent  me plaisent » s’enthousiasme Christine Rippert-Cazals, bibliothécaire bénévole et fer de lance de ce lieu de vie. Autour du livre d’abord, et ouvert à toute la riche vie associative du village qui compte 17 associations, cet espace lumineux et chaleureux accueille toute l’année nombre  d’animations. « Chaque activité est l’occasion de se réunir et de créer des projets collectifs où toutes les générations se rencontrent. Ca fait émerger beaucoup d’idées, et on se fédère pour les réaliser » poursuit Christine. « C’est un cercle vertueux où chacun trouve sa place et s’ouvre à des activités nouvelles. » Du piano au coin salon douillet avec canapés et tapis, en passant par l’espace informatique et celui voué à la lecture et aux jeux, la petite bibliothèque regorge de vie. Un village où, grâce à la bibliothèque et à ses ardents bénévoles, personne n’est isolé !