Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site du Département de l'Hérault

Les vacances vertes, c’est dans l’Hérault !

23 févr. 2022

Thématiques Tourisme Aménagement du territoire Développement durable Environnement Littoral Territoire Viticulture

Dans l’Hérault, le Département favorise l’essor d’un tourisme responsable, en lien avec la nature et avec son littoral. Zoom sur 5 actions écoresponsables made in Hérault.

Action n°1 - Un étiquetage environnemental des campings inédit en France

Le Département accompagne les campings dans la mise en place d’une étiquette environnementale, un principe similaire au nutri-score, qui note la prise en compte de l’environnement dans la gestion de leur établissement (A étant la meilleure note). Pour anticiper cette véritable révolution, le Département aide les campings à se préparer : 13 campings volontaires de l’Hérault ont déjà pu bénéficier de cette expérimentation, et bientôt 50 de plus. Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), 3 consommateurs sur 4 seraient influencés par l’étiquette environnementale lors de leurs achats. Dans l’Hérault, les touristes pourront bientôt choisir leur lieu de vacances compte-tenu de leur écoresponsabilité.

Action n°2 - Zéro plastique avec les poissons gloutons

En 2019, le Département a créé le poisson glouton, grande structure implantée sur les plages héraultaises pour sensibiliser les touristes à la pollution plastique. 11 000 tonnes de déchets plastiques finissent effectivement, chaque année, dans la Méditerranée. Depuis, de nombreux poissons gloutons ont été posés par le Département sur les plages héraultaises et dans les communes de l’arrière-pays et ont ingurgité plus de 1000m3 de plastique. Bonne nouvelle, en 2022 l’opération se poursuit !

Action n°3 - Œnorandos et œnovélos, les routes des vins en itinérance

Concept unique en France, l’Œnotour créé par le Département de l’Hérault a pour objectif d’hisser l’Hérault dans le top des destinations œnotouristiques d’Europe. Au départ de 97 caveaux-étapes, les visiteurs découvrent terroirs héraultais et les nombreux atouts de l’Hérault (patrimoine, culture, sport, art de vivre…). Les 21 Œnorandos permettent d’allier plaisirs de la randonnée et du vin. Le Département a partagé la marque aux autres départements au Salon de l’Agriculture en 2020 et l’Œnorando s’est depuis exportée. En 2022, le Département se lance dans deux nouveaux projets pour valoriser ses producteurs et favoriser l’itinérance :

L’Œnovélo devrait bientôt ravir les cyclotouristes découvreurs de vignobles d’exception et le conchytour accueillir les visiteurs dans les mas ostréicoles au bord de l’étang de Thau, autour d’un savoir-faire unique et l’huître de Bouzigues, perle de la gastronomie héraultaise.

Action n°4 - Le tourisme durable de l’Hérault récompensé par l’Europe

En matière d’agriculture et de tourisme durables, le Département de l’Hérault est suivi de près par l’Union européenne. Après l’avoir intégré à un projet précurseur sur l’agriculture responsable autour de la Méditerranée (OENOMED), il vient d’être labélisé INHERIT pour son action au pôle de pleine nature du Caroux.

Sur ce site écologiquement fragile, le Département met en place des solutions efficaces visant à limiter l’impact des touristes : limiter les déchets en implantant des containers de façon ciblée, remplacer au maximum la voiture par la mise en place de navettes, créer des pistes cyclables, organiser des journées de nettoyage qui sensibilisent les visiteurs aux écogestes.

Action n°5 - L’unique équipe de rando-pisteurs de France

Sur les itinéraires de randonnées du Département (1 143 kms), ce sont 28 rando-pisteurs, sentinelles de l’environnement, qui débroussaillent, élaguent, reconstruisent les murets en pierres sèches, réalisent des caladages, assurent le balisage et la pose de la signalétique, favorisent et surveillent la biodiversité, etc… Ces professionnels parcourent plus de 10 000 km à pied par an pour accueillir les randonneurs dans les conditions les plus belles et les plus sures. Le Département est le seul à disposer d’une équipe dédiée à cette mission. Et pour les aider, le Département utilise l’application mobile Suricate qui permet aux randonneurs de signaler des problèmes rencontrés en randonnée, avec ou sans couverture réseau.

Toute l’actualité

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page