Site du Département de l'Hérault

Modernité et écologie : les vignerons de Florensac sont sur tous les fronts

18 nov. 2020

Thématiques Viticulture Environnement

S’adapter. C’est le maître mot en cette période. Les vignerons de Florensac l’ont bien compris. Ils développent de nouvelles pratiques plus écolos. Une ambition partagée dans tout le territoire.

Pour améliorer leur performance environnementale afin d’obtenir la mention HVE, les vignerons de Florensac sont sur tous les fronts.

Dans le vignoble, ils ont adopté avec l’aide du Département la lutte par confusion sexuelle contre le ver de la grappe. Cette technique utilisée sur 75 % des 660 ha remplace les insecticides par des capsules de phéromones plus naturelles.

 

PHOTOVOLTAÏQUE : DU JAMAIS VU EN FRANCE

Avec 5000m2 de panneaux solaires installés sur le toit des bâtiments et sur les parkings, la cave produit 44 % de son énergie. En 2022, 7 ha de vignes seront aussi couverts de panneaux à 4,50 m de hauteur. Ils protégeront les plants du soleil et du gel et seront munis de filets pare-grêle. Conçu avec différents partenaires dont le Département, c’est le premier projet agriphotovoltaïque français d’une telle ampleur. Avec les effets du réchauffement climatique, la cave de Florensac espère que cette solution fera ses preuves. Verdict en 2030.

 

ZÉRO DÉCHET

La cave recycle en passant par d’autres partenaires les résidus après les vinifications. Marc, rafles, tanins, pépins serviront pour la distillation ou à élaborer des cosmétiques, de l’huile de pépins de raisin ou du compost. Rien ne se perd, tout se transforme !

GOUTTE A GOUTTE

Comment irriguer tout en préservant la ressource en eau ? Pour répondre à cette équation, l’association syndicale autorisée du Salagou qui gère l’irrigation de 280 ha de vignes a décidé de moderniser son réseau . En 2018, ils se dotent d’un débitmètre pour mieux repérer les fuites sur le réseau. Remplacement de vannes, goutte à goutte, compteurs connectés : tout est mis en oeuvre pour répondre aux besoins des parcelles sans gaspiller l’eau. Bonus : la station de pompage est également modernisée avec, à la clé, de belles économies d’électricité !

Même son de cloche à la cave de Florensac : « Nous surveillons notre consommation d’eau, en installant des sondes dans les vignes permettant d’être plus précis sur notre besoin en irrigation », témoigne Marc Carda, le président.

Toute l’actualité

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page