Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site du Département de l'Hérault

Un nouveau pont aérien pour protéger les écureuils

25 janv. 2023

Thématiques Environnement Aménagement du territoire

Sur la commune de Cruzy, à l’ouest de l’Hérault, l’association COHAB en partenariat avec le Département de l’Hérault, a installé un nouvel écuroduc, inédit en France, appelé écuroduc « araignée » !

Une innovation pour protéger la faune sauvage

La collaboration entre le Département et l’association COHAB est née en 2017, d’une volonté commune, celle d’améliorer la préservation du vivant en protégeant la faune sauvage aux abords des routes. 6 écuroducs avaient déjà été implantés dans tout l’Hérault, notamment dans des zones à forte concentration d’écureuils.

Les suivis annuels ont permis de concevoir des ponts aériens efficaces et adaptés aux besoins des écureuils et de mettre en place un tout nouveau dispositif, un écuroduc « en toile d’araignée » : un écuroduc principal installé au-dessus de la route et 6 écuroducs secondaires pour recentrer les déplacements des écureuils vers l’écuroduc principal.

Au-delà des ponts, plusieurs actions ont été mises en place :

- Mutualisation des données pour améliorer les connaissance des habitats de la faune sauvage aux abords des routes

- Pose de nichoirs à mésange dans les bassins de rétention

- Evaluation de l’écuroduc à Bessan pour analyser son efficacité

- Recherche et développement des écuroducs pour permettre le passage d’autres animaux.

ZOOM SUR COHAB : Créée en 2019, l’association Cohab œuvre pour favoriser la biodiversité en milieu urbain grâce à des solutions innovantes permettant la cohabitation avec la faune sauvage et limitant l’impact de nos activités sur les déplacements et les habitats de la faune : ponts aériens pour les Ecureuils roux, passages pour les Hérissons dans les clôtures ou encore des nichoirs encastrés dans les bâtiments pour les oiseaux et les chauves-souris.

Ici on agit pour la mobilité verte

Source principale d’émissions individuelles de gaz à effet de serre, nos déplacements comptent parmi les priorités de la transition écologique. Collectivité en charge du réseau routier et cyclable départemental, de ses ouvrages d’art et de ses abords, l’Hérault choisit de montrer la voie du long terme.

Soutien au vélo, aménagements cyclables et innovations routières concertées forment le socle de ses engagements en faveur de mobilités plus douces et durables. Parmi les nombreuses actions conduites : aide à l’achat de vélo à assistance électrique, réalisation de haltes vélo et de 200 km de voies vertes, chaussées recyclées ou aménagées avec des bitumes végétaux, des capteurs solaires pour produire de l’énergie, et des équipements de protection de la biodiversité…

Toute l’actualité

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page