Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site du Département de l'Hérault

Les espaces naturels sensibles dans l'Hérault

Une politique pour la nature et les Héraultais

Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) constituent le socle de la préservation et de la valorisation du patrimoine naturel, des paysages et de la biodiversité du Département.

Dans une démarche d’anticipation, l’Hérault a joué un rôle clé en classant l’intégralité de son territoire naturel et agricole dans cette politique dès le début des années 80. Aujourd’hui, la préservation de ces espaces s’inscrit dans les engagements de mandat de la majorité départementale. Actuellement, ce sont plus de 9400 ha d’ENS qui sont préservés grâce au Département. En 2021, l’Hérault a acquis 43 ha supplémentaires dont 26 sont situés dans des zones humides. Dans ces espaces, 1000 arbres ont été plantés pour pallier aux enjeux climatiques.

Sur ces terrains, les scientifiques réalisent de nombreuses recherches par exemple sur les pollinisateurs, les chiroptères ou encore sur l’agroforesterie. Ces espaces naturels sont aussi des lieux où les éleveurs peuvent y faire pâturer leur cheptel. Les agriculteurs, les chasseurs et les pêcheurs participent également à la gestion durable de ces terres.

La majorité de ces domaines sont ouverts au public et chacun d’entre nous, héraultais ou visiteur, peut ainsi profiter de ce patrimoine naturel et culturel d’une grande richesse.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour la plupart aménagés, ces sites sont gérés pour permettre :

  • La préservation et la valorisation de la biodiversité et des paysages. De nombreuses espèces comme le chabot du lez, sont menacées, les espaces naturels sensibles sont une façon de les protéger. En savoir plus
  • Cette politique a également permis la constitution et la gestion des 530 kilomètres du Réseau Vert®, itinéraire de randonnée pédestre, équestre et VTT aménagé et entretenu par le Département, ou encore la voie verte Passa Païs, sur 45 km. Ces aménagements encouragent la pratique des activités de pleine nature. En savoir plus
  • Les éleveurs peuvent utiliser ces espaces pour nourrir leurs troupeaux. Les ENS permettent donc aussi le maintien d’activités pastorales traditionnelles. En savoir plus
  • Le Département entretient les terrains sensibles afin de prévenir par exemple, les incendies qui peuvent être causés par la végétation trop sèche. Les actions mises en place par le Département ont pour objectif de lutter contre les incendies et l’étalement urbain. En savoir plus
  • Les ENS  contribuent également à la préservation des zones humides, de la ressource en eau, des champs naturels d’expansion des crues, contribution à la lutte contre les inondations. En savoir plus

Ce patrimoine est caractéristique de notre territoire, il illustre bien la mosaïque paysagère que constitue notre département : du littoral aux hauts cantons, en passant par les garrigues, bords de rivière et lacs, forêts, prairies ou zones humides, chaque milieu est représenté.

 

Le schéma départemental des espaces naturels sensibles

Le Schéma Départemental des ENS 2019-2021, voté en février 2019, constitue la feuille de route des actions départementales à l’horizon 2030, en faveur des milieux naturels et de la biodiversité, des paysages, des zones humides et des champs naturels d’expansion des crues.

Contexte réglementaire :

« Le Département est compétent pour élaborer et mettre en œuvre une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles, boisés ou non, destinée à préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs naturels d’expansion des crues et d’assurer la sauvegarde des habitats naturels selon les principes posés à l’article L. 101-2 » (article L.113-8 du code de l’urbanisme)

Le législateur n’ayant pas donné de définition d’un espace naturel sensible, il appartient à chaque Département de définir celle qui lui est propre, en fonction de ses caractéristiques.

Ainsi, dans l’Hérault, un espace naturel sensible présente une valeur environnementale, paysagère et/ou sociétale ; c’est un lieu de découverte ouvert gratuitement au public, menacé ou rendu vulnérable en raison des pressions anthropiques ou naturelles, actuelles ou potentielles, qui s’y exercent (activités économiques, loisirs, transports, changement climatique… ) ; il doit, de ce fait, être préservé.

Le plan d’actions du schéma ENS  se décline en 3 orientations et 5 axes :

 

Les chiffres clés

  • 9 200 hectares d’espaces naturels propriétés du Département et 1500 hectares propriétés des communes
  • 110 sites
  • 4 500 hectares couverts par des plans de gestion
  • 3 800 hectares occupés par l’activité pastorale.
  • Supports pédagogiques : Maison Départementale de l’Environnement  Château de Restinclières à Prades le Lez  (110 000 visiteurs par an), programmes d’animations gratuites

Plus de renseignements : Service biodiversité et espaces naturels, 04 67 67 59 27

Les documents du schéma départemental des ENS à télécharger :

Synthèse SDENS34 pdf - 9.46 Mo

Bilan évaluatif SDENS 34 pdf - 4.43 Mo


24 espaces naturels à découvrir !

Guide des espaces naturels sensibles 2022

Depuis plus de 40 ans, le Département acquiert, aménage, valorise et protège ces milieux remarquables et les ouvre au public gratuitement, préservant ainsi ce patrimoine exceptionnel.

Feuilleter en ligne Télécharger

Haut de page